Soldes, déstockage… les secrets de la vente de collection privée de vêtements

By Amélie Delobel

Fév 05
collection privée de vêtements soldes

Rotation de collections, météo capricieuse … Les invendus des grandes marques de vêtements sont aujourd’hui très nombreux. Je me suis rendu compte que la plupart d’entre elles organisaient des mini-soldes afin d’écouler tous ces vêtements à des prix très avantageux pour le consommateur. Ce sont les sites de vente privée qui en profitent le plus.

 En tant qu’amoureux du shopping, il m’est arrivé plusieurs fois de vouloir acheter un item sans avoir les sous nécessaires. Ma stratégie était simple : attendre simplement les soldes ou me rendre dans les sites de vente de collection privée de vêtements. Résultat : j’achète de moins en moins de vêtements à un prix fort. Je me contente seulement de faire mes courses au bon endroit. Voici les secrets de la vente privée.

Les soldes représentent 30% du chiffre d’affaires des magasins

Aujourd’hui, les gens dépensent en moyenne 250 dollars en vêtements et en chaussures durant les derniers jours des soldes d’hiver. Ce qui est assez décevant, car les chiffres sont en recul par rapport à la précédente année. En effet, régis par le code du commerce, les soldes sont de véritables évènements commerciaux qui ont lieu deux fois par an en France.

Avec des rabais moyens de l’ordre de 30%, la plupart des consommateurs estiment que les prix sont toujours aussi élevés en effet, lorsque les boutiques multimarques ont tendance à marger environ 2 et 2.5 fois le prix d’achats de leurs vêtements, certaines enseignes peuvent aller jusqu’à 2 fois. Du coup, ceci leur permet d’appliquer un rabais pouvant aller jusqu’à 50% au début des soldes. Les consommateurs tombent dans le piège pensant qu’une superbe réduction leur est accordée.

Cependant, le client est perdu, car il ne connait pas vraiment la véritable valeur des produits qu’il achète. Ensuite, on est passé aux deux collections par an et ceci entraine le client dans un véritable gouffre financier. Au finish, la vente de collection privée de vêtements n’est pas aussi avantageuse pour le consommateur.

 La vente de collection privée de vêtements : répandue sur le web

Avec le développement des sites de vente de collection privée de vêtements, il faut dire que le web est devenu un vaste marché. Mais il faut dire que c’est un travail énorme : entre les modèles à essayer, toutes ces photographies à prendre et surtout les prix à afficher. Dans l’environnement digital en France, les sites tels que Shoowroomprivé se développent à une vitesse folle et les chiffres affolent toutes les estimations.

Leur secret, c’est surtout de proposer des vêtements en beaucoup moins chers que les soldes. Au niveau marketing, c’est une superbe idée qui leur permet de vendre beaucoup plus de vêtements sans vraiment renoncer à leurs bénéfices. Avec le succès de ce mode de vente, plusieurs grandes enseignes n’hésitent plus à dédier une partie de leur collection à la vente privée. Aujourd’hui, les grands sites de vente collection privée de vêtements attirent des milliers d’internautes par jour.

Les prix pratiqués sont 35% moins élevés que la moyenne pratiquée en magasin lors des soldes. Cependant, si l’on sait que la vente privée reposait sur l’absence de stocks, les collections qui sont montées avec les marques poussent les sites de vente à préacheter leurs vêtements. Ce qui les expose au risque de se retrouver avec des invendus. Ce qui va faire le bonheur des déstockeurs, notamment ceux qui sont leaders dans le secteur.

Le bradage des magasins de déstockage

Avec les nombreux invendus, la plupart des magasins de déstockage bradent leurs vêtements invendus. Le plus souvent, il s’agit de marques très connues, mais qui n’ont pas vraiment pu trouver preneur. Dès lors, les réductions appliquées sur la vente de collection privée de vêtements peuvent atteindre les 60%. Aujourd’hui, nous ne sommes que sur des marques connues.

C’est comme cela que certains magasins de France parviennent à obtenir des chiffres d’affaires colossaux et une croissance à deux chiffres. En effet, le déstockage de vêtements de marques est particulièrement attendu et c’est là qu’une bonne partie des ventes des se déroule. Le plus souvent, les marques qui se retrouvent avec des produits sur les bras en ont simplement produits un peu plus.

Par conséquent, les soldes n’ont pas permis d’écouler toute la marchandise. Plus rare, elles peuvent être en faillite, un peu comme la marque Bata en 2016, ou victime d’un sinistre. Une fois que le lot est ferré, il est acheminé vers les magasins chargés de le vendre et les échantillons sont examinés, notamment au niveau des couleurs, des échantillons et des couleurs.

Pour le consommateur, c’est la vente de collection privée de vêtements est une occasion de retrouver un t-shirt de marque à 3 dollars alors qu’il coute initialement une centaine. C’est une manière de se débarrasser de produits qui étaient initialement destinés au stockage ou à la destruction. Ainsi, une enseigne comme Noz achète chaque mois l’équivalent de 4,5 millions de dollars d’articles prêt-à-porter.

Des reliquats détruits ou envoyés en Afrique

Pour les vêtements abimés, démodés ou avec des tailles et des couleurs extrêmes, ils sont envoyés dans un incinérateur, dans une unité de recyclage afin de les transformer en fibres textiles ou dans un bateau pour l’Afrique de l’Ouest. Quel que ce soit, le type reste, la tonne ne vaut au plus qu’une petite poignée de dollars. Ce qui arrange tout le monde en fin de compte.

Pour ceux qui aimeraient en savoir plus sur la vente de collection privée de vêtements, la voie est toute tracée et j’ai tenu à élaborer ce billet afin de leur permettre d’en savoir le plus possible sur un circuit dont on ne connait pas forcément les tenants et les aboutissants. Quoi qu’il en soit, c’est le client qui se fait toujours plaisir bien qu’il dépense souvent des sommes largement supérieures à la normale lors des soldes.

Commentaires

commentaires

Leave a Comment:

Leave a Comment: