Faites de vos produits une nécessité!

By Annie Joan Gagnon

Sep 13

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un sujet d’hommes. Quel est-il? La bière. Dans la vie de certains hommes, tout comme celle de Silvio, mon mari, la bière fait partie des priorités.

En effet, lui et la plupart de ses amis, de façon générale, boivent ce qu’ils appellent la Feierabend Bier après leur journée de travail (l’on pourrait traduire cette expression de la façon suivante : La bière pour décompresser en soirée).

Près de chez nous, plus précisément à Kreuztal, existe une des plus grandes brasseries d’Allemagne, la Krombacher Brauerei. Donc vous comprendrez que dans la région, cette bière est très populaire et il se trouve que c’est la bière préférée de Silvio ainsi que d’un bon nombre de ses amis.

Moi-même, je suis déjà allée visiter cette brasserie et j’ai fait un peu d’espionnage industriel en captant sur bande numérique l’efficacité de toutes leurs installations.

 

(j’exagère un peu, car la capture de ces clichés était permise…mon vieux rêve de devenir espionne refait parfois surface…)

 

 

Le tour guidé inclus une dégustation des produits. Aussi, quelques mets culinaires accompagnent cette forme de 5 à 7 où la bière coule à flot.

Cette entreprise si rentable comble un besoin qui fait partie intégrante du style de vie des Allemands. Laissez-moi vous raconter une petite anecdote à ce sujet…

Lors d’une belle journée ensoleillée, le journal parvint à la première heure jusqu’à la boîte aux lettres de Patrick. Celui-ci y jeta un bref coup d’œil, mais s’attarda plus particulièrement aux circulaires qu’il contenait.

-Voyons voir si la bière est en spécial cette semaine, se dit-il. Incroyable! Chez Rewe, la Krombacher est à 8,88 €! prit-il connaissance, les yeux ronds comme des soucoupes.

Il s’empressa aussitôt de faire parvenir à son groupe d’amis, une photo de la fameuse aubaine via Whatsapp.
À quelques pas de là, dans le quartier, Silvio et moi sommes alors en train de déjeuner tranquillement en savourant notre café. Silvio reçoit, à ce moment-là, l’information par l’entremise de son grand ami Patrick, avec photo à l’appui.

Il faut dire qu’à l’ordinaire, la caisse de Krombacher, qui contient 24 bouteilles, est à plus de 13 €. À l’annonce de cette nouvelle, Silvio trépigne presque à l’idée d’aller faire le marché.

Naturellement, de si bonnes économies impliquent parfois de grandes réserves.

 
Vous pouvez constater l’air satisfait d’un adepte quand votre marchandise est, pour lui, absolument vitale.


On parle souvent du concept gagnant-gagnant. Que diriez-vous d’offrir à vos clients une promesse de fidélité? Krombacher pourrait peut-être vous servir d’exemple en termes d’appât. Faites de vos produits une nécessité et soyez généreux envers vos protégés!

Commentaires

commentaires