Camille DG: l’une des premières gestionnaires de communauté au Québec!

By Amélie Delobel

Oct 02
Camille DG

Camille DG est une entrepreneure qui a fondé deux sites d’importance au cours des 10 dernières années, soit Le Cahier et CodMorseLe Cahier se veut un blogue pour intéresser le lecteur sur différents sujets grâce aux nombreux collaborateurs présents. Du côté de CodMorse, il s’agit d’une agence de contenu et de stratégie web.

 

1-Il y a quelques années, vous avez lancé le site «Le Cahier». D’où vient cette idée? 

« Au départ, en 2008, ce site avait pour nom CamilleDG.com. Toutefois, le site est rapidement devenu un blogue collaboratif, alors il n’y avait pas que moi qui écrivait. C’est pourquoi je voulais un nom qui ne faisait pas un lien direct acec nom, d’où le nom Le Cahier. À ses débuts, le blogue devait avoir 10 collaborateurs. Aujourd’hui, il y en a plus de 70. J’ai décidé de créer ce blogue pour que les lecteurs puissent y lire des textes sur différents sujets et avec diverses opinions, autant hommes que femmes. »

 

2-Vous êtes également la CEO du site CodMorse, une agence de contenu et de stratégie web. Pourquoi avoir décidé de se lancer dans un nouveau projet d’une telle envergure? 

« CodMorse a vu le jour en 2009, donc même avant Le Cahier. J’étais à ce moment au Québec l’une des premières, sinon la première gestionnaire de communauté. J’ai travaillé par le passé pour canoé.ca ainsi que les pages Facebook de TVA Nouvelles et Occupation Double. Cependant, je me suis aperçue que je voulais travailler directement avec les gens, c’est pourquoi je suis partie à mon compte et créer ce site. À ce moment, ce site s’appelait CamilleDGMédias.com, mais comme pour Le Cahier, d’autres collaborateurs se sont joints à moi. C’est pourquoi j’ai changé le nom pour CodMorse. »

 

3-Jusqu’où voulez-vous aller avec vos sites internet? Avez-vous des projets à long terme avec ceux-ci?

« Je veux continuer de faire grossir mes deux sites, bien qu’ils aient beaucoup évolué depuis leurs débuts. Avec CodMorse, par exemple, on s’occupait principalement des médias sociaux au départ. Aujourd’hui, il s’agit plus de stratégies web, d’accompagnement et des consultations pour aider nos clients. Le Cahier s’est également transformé. Je veux laisser place à la relève. Je veux aussi ajouter beaucoup plus de contenus vidéos, par exemple des vidéos de collaborateurs en voyage, directement à des événements (lives) et autres. Notre objectif futur est également de rejoindre le reste du Canada et le monde avec du contenu anglophone. »

 

4-Vous avez près de 51 000 personnes qui vous suivent sur votre compte personnel Instagram et plus de 13 000 sur votre page Facebook. Comme entrepreneure, croyez-vous qu’il est nécessaire d’être présent sur ces médias pour se faire connaître? 

« Oui et non. Pour une entreprise, je pense que oui, mais personnellement, ça dépend ce que tu souhaites véhiculer. De mon côté, oui je suis contente de voir mes comptes personnels qui fonctionnent bien, car au départ, j’étais LA responsable de mes sites. Maintenant, je ne veux plus que les gens m’associent directement à ces sites. Ces blogues sont les résultats des mes collaborateurs. Aussi, en ce moment, les pages Facebook et Instagram sont plus populaires que moi, et j’en suis très heureuse! »

 

5-Personnellement, en plus de vos sites internet, avez-vous d’autres projets? 

« J’ai toujours beaucoup de projets en tête. Nous en avons d’ailleurs d’ailleurs présentement avec mon copain, mais je ne peux en dire plus à l’heure actuelle. Je veux retourner dans les médias aussi, comme à la radio et à la télévision. Toutefois, j’aime mieux prendre mon temps de bien choisir dans quoi je veux embarquer. Je suis maintenant dans la trentaine et je ne veux pas sauter dans tous les projets comme on fait dans la vingtaine. »

 

Camille DG #2

 

Merci encore une fois Camille DG pour votre temps!

 

Crédit photos: Michelle Gagné Photographe 

Commentaires

commentaires