Apprendre la broderie sur vêtements : tout ce qu’il faut savoir

By Amélie Delobel

Nov 24
broderie sur vêtements art

La broderie est un art ancestral qui a su subsister, car il a longtemps symbolisé le luxe et la noblesse. Aujourd’hui, les machines ont largement dominé ce secteur, mais de plus en plus de personnes apprennent à broder à la main. Dans ce dossier que j’ai tenu à préparer, l’objectif est de fournir les clés permettant de réaliser une broderie sur vêtements comme s’il s’agissait d’une machine. Merci grand-mère.

 

La broderie : c’est quoi ?

Avant, il m’arrivait souvent d’entendre parler de point de croix sans savoir de quoi il s’agissait. C’est lorsque j’ai commencé à faire de la broderie que j’ai connu plusieurs notions telles le point compté. J’ai su aussi que broder n’était pas facile, qu’il fallait de la patience et beaucoup de minutie. Dès lors, grâce aux différentes techniques j’ai apprises, j’ai pu réaliser peu à peu des dessins, des mots ou encore des motifs.

 

Progressivement, la broderie m’a permis de transformer un simple morceau de tissu en une véritable œuvre d’art. Pour la broderie sur vêtements, je peux dire que c’est sans doute le plus difficile, car il faut s’accommoder avec les styles et les envies, sans oublier la tendance. J’ai pu alors costumiser des chemises un peu trop banales à travers l’association de perles et de fils.

 

Bref, broder revient à s’amuser en misant sur les couleurs, les reliefs et surtout ce qui pourrait permettre d’obtenir un rendu beau. Bien qu’étant une technique, la broderie sur vêtements est avant de tout de l’art, car elle permet de donner ou de redonner du style à un vêtement. Sur du tissu de décoration, la broderie permet de rendre plus jolies les choses qui nous entourent.

 

Broderie sur vêtements : plusieurs techniques à apprendre

Derrière le terme « broderie », il se cache un ensemble de techniques qu’il convient d’apprendre avant de les mettre en œuvre. Parmi celles-ci, on a la broderie traditionnelle et la broderie au point de croix. La question qu’il faut se poser, c’est de savoir par où commencer. Pour ma part, on m’a très tôt indiqué par quelle méthode commencer. Dès lors, j’ai rapidement assimilé la broderie sur vêtements.

 

Le plus souvent, tu as à portée la liste des équipements dont tu auras besoin pour entamer le travail.

Parmi les techniques qu’il faut apprendre, nous avons :

 

–   Le point de croix : c’est une technique sous laquelle se cache plusieurs styles différents. Pour débuter avec cette technique, je te conseille de te contenter du point de croix le base. Celui-ci va se travaille surtout par rangées de gauche à droite et se composent de deux points qui doivent s’entrecroiser. Pour obtenir une certaine précision, le mieux serait de s’entrainer avec de la toile étamine.

 

–   La broderie et la peinture à l’aiguille : après avoir maitrisé la broderie sur vêtements avec le point de croix, place à la broderie à l’aiguille. C’est une technique qui s’inspire des autres points de base de la broderie. Toutefois, elle nécessite l’utilisation d’un tambour afin d’éviter que le tissu ne bouge durant l’opération. Après avoir maitrisé les bases de la broderie, tu pourras facilement t’essayer à celle de la peinture à l’aiguille, plus complexe.

 

–  La broderie à la machine : c’est sans doute la technique à laquelle tu t’attendais le plus. En effet, la broderie a connu de multiples évolutions. Grace à une brodeuse, il est désormais possible de réaliser ses ouvrages rapidement et sans ratés. L’utilisation d’un logiciel peut, toutefois, s’avérer nécessaire. Toutefois, si tu ne peux pas investir maintenant dans une machine à broder, le mieux serait de miser sur une machine à coudre.

 

–  La broderie au ruban : si tu es novice, cette technique est sans doute la moins adaptée. En effet, elle est réalisée à l’aide d’un ruban ou d’un lacet. Pour les points, ils sont presque les mêmes que pour la broderie traditionnelle, mais avec un ruban un peu plus épais. C’est une technique de broderie qui permet de donner du relief à tes créations.

 

La broderie à plat : plusieurs avantages à la clé

La particularité de la broderie à plat, c’est qu’il te permet de profiter de plusieurs avantages. D’abord, elle permet d’éviter les inconvénients liés à l’usage des cadres. De plus, les traces laissées sur le support sont supprimées et le motif reste sur le tissu même après plusieurs lavages. La particularité de la broderie sur vêtements à plat, c’est que tout est maintenue dans sa configuration d’origine.

Au niveau du temps de réalisation, j’avoue que la préparation du produit est un plus longue. Cependant, on va noter une certaine régularité au niveau de la qualité des broderies réalisées de même qu’un temps de finition généralement plus court. Toutefois, le temps de finition est beaucoup plus court et compense largement ce côté fastidieux.

La broderie à plat nécessite une certaine programmation. Pour cela, il est important de travailler en point de départ au centre. Ce qui va t’obliger à utiliser de la colle temporaire afin de fixer le support au niveau du pantographe. Ensuite, il faudra travailler en départ-stop position. Autrement dit, il faudra insérer une vingtaine de points pour ensuite les recouvrir par une broderie finale.

Pour la préparation du support, cela consiste à positionner le support de manière adéquate à travers l’utilisation de la fiche technique à broder. Ce qui te permet de garantir une parfaite horizontalité pour la broderie sur vêtements. Un conseil que j’aimerais donner, c’est de ne pas hésiter à appliquer deux épaisseurs, surtout lorsqu’il s’agit de broder des supports déformables. Il est aussi possible de mettre de la viseline collante sur ton pantographe.

En conclusion, je reconnais que la broderie est un véritable art et qu’il faut en apprendre toutes les techniques pour maitriser ses créations. Cependant, l’expérience m’a montré que ce n’était pas du tout difficile de les assimiler. Le reste, c’est de la pratique une bonne dose de créativité. Après tout, tout art se nourrit de créativité.

Commentaires

commentaires

Leave a Comment:

Leave a Comment: