Alexandre Mensi voit grand pour Mango Software!

By Amélie Delobel

Juin 26
Alexandre Mensi

Alexandre Mensi est un spécialiste du web qui a fondé sa propre entreprise avec une autre collègue en janvier 2012. Cette compagnie est Mango Software. Depuis ce temps, la compagnie ne fait que gagner en popularité. Tout comme Alexandre, qui est impliqué dans plus en plus de projets. Récemment, il s’est joint à un groupe de cinq autres entrepreneurs pour lancer le podcast Les Dérangeants, qui sera coproduit avec le réputé site LesAffaires.com. Auparavant, à l’été 2016, il s’était envolé à Shangaï et Hong-Kong où il a participé avec d’autres jeunes entrepreneurs à une mission commerciale en plus de participer au 7e Sommet du G20 des jeunes entrepreneurs (SJE G20). Le Québécois avait vécu la même expérience en 2015, mais cette fois-là, en Turquie. Comme quoi Alexandre Mensi s’est comment se tenir occupé!

 

1-Quelles ont été les raisons qui vous ont poussé à vous lancer en affaires en 2012?

J’ai travaillé au fil des années pour plusieurs grosses entreprises. Un jour, je me suis fait demandé d’offrir ce service qui ne se donnait que dans de grosses compagnies, car justement, ce n’était pas accessible pour tout le monde. L’opportunité était là, surtout qu’il s’agit de mon domaine d’expertise.

 

2-D’où est venu l’idée de créer Mango Software et avec qui avez-vous collaboré sur ce projet?

Je suis le cofondateur de cette entreprise avec Naomie Potvin-Bolduc, qui s’occupe de notre stratégie web et du marketing. Comme je le dis à chaque fois, nous avons choisi Mango, car Apple était déjà pris (rires)! Pour vrai, nous voulions un choix qui se disait aussi bien en anglais qu’en français, c’est pourquoi Mango a été notre nom au final. On savait également que notre branding n’allait pas avoir de lien avec le fruit en question.

 

3-Pour les gens qui ne connaissent pas Mango Software, quel est ce service et quel est votre rôle exact dans ce projet?

En fait, chez Mango Software, nous avons trois spécialisations, soit le développement d’applications web, le développement d’applications mobiles et l’hébergement sur mesure un peu partout dans le monde. Personnellement, je suis un développeur web, mais je m’occupe également du côté relationnel en tentant de créer des opportunités de croissance entre Mango et d’autres entreprises.

 

4- Vous avez participé au cours des deux dernières années au G20 des jeunes entrepreneurs. Qu’avez-vous retiré de ces expériences?

Ces expériences m’ont non seulement permis de nous dénicher des contrats dans six pays différents, mais j’ai aussi eu la chance de côtoyer des jeunes entrepreneurs qui ont le même style de vie que moi. J’ai vraiment aimé ces moments et c’est pourquoi je pensais y retourner cette année en Allemagne, mais je suis trop occupé. Je devrais toutefois y aller l’an prochain, alors que le G20 aura lieu en Argentine.

 

5-Quels sont vos objectifs à long terme autant au niveau personnel qu’avec votre compagnie?

Présentement, je suis à une place que j’aime, alors je ne me vois pas être ailleurs. Pour l’entreprise, c’est certain que nous voulons grandir et se développer à l’international. Il faut savoir que l’expertise canadienne est recherchée un peu partout dans le monde. C’est pourquoi d’ici cinq ans, on souhaite ouvrir des bureaux ailleurs sur le globe.

 

Alexandre Mensi Mango Software

 

Crédit photos: Page Facebook officielle Mago Software

Commentaires

commentaires